Si vous projetez de lancer votre entreprise, à part les différentes formalités administratives, il y a aussi d’autres démarches à faire et celles-ci entraînent des frais. C’est le cas de la rédaction de vos statuts qui pourraient être gratuits si vous en télécharger sur Internet, cependant c’est une option risquée car les modèles que vous trouverez peuvent ne pas correspondre à votre type de société ni aux activités prévues.

Différents frais à prévoir

Dès que vous faites appel à un avocat ou un expert comptable, il faudra débourser quelques centaines d’euros. Publier un avis dans un journal peut vous coûter entre 200 et 400 euros, tandis que la dépôt de votre dossier d’immatriculation au Centre de Formalités des Entreprises coûte un peu plus de 80 euros et si c’est au Répertoire des Métiers, cela peut augmenter jusqu’à 200 euros.

Que savoir sur la constitution du capital ?

En rapport avec la constitution du capital de votre entreprise, non essentielle à vos projets de création d’entreprise, mais indispensable si vous souhaitez développer vos activités. Cela veut dire que vous devez prévoir à l’avance le montant de ce capital social. Il peut être soit de vos fonds propres ou d’autres apports. Si vous vous référez au droit des sociétés, vous comprendrez l’importance du capital social, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il doit être mentionné dans vos statuts. En plus, il doit être précisé dans tout autre papier administratif et documents commerciaux de votre société. En fait, n’oubliez pas que ce capital social constitue en quelque sorte une garantie, à part son rôle en tant que financement. Et puis, c’est sur la base de ce capital qu’est réparti le pouvoir entre les différents associés de votre entreprise. Enfin, ce capital montre l’état de santé de votre société.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *