De nombreuses technologies peuvent être utilisées en milieu scolaire afin d’améliorer les méthodes d’enseignement. Actuellement, l’outil qui permet de simplifier les interactions dans une salle de classe est le visualiseur numérique. Pour assurer le partage entre les classes et faciliter l’utilisation de ce type d’appareil, les enseignants peuvent opter pour les visualiseurs mobiles.

Qu’est-ce qu’un visualiseur ?

Un visualiseur est un dispositif électronique composé principalement d’une caméra, d’une lampe et d’un projecteur. La caméra sert à effectuer un enregistrement et le projecteur diffuse cet enregistrement en temps réel. La lampe permet quant à elle d’éclairer le sujet à filmer. La projection peut se faire sur n’importe quelle surface (mur, tableau blanc, etc.). Un visualiseur a souvent la forme d’une lampe de bureau. Ce dispositif est le descendant du rétroprojecteur et son utilisation offre plus de flexibilité. Elmo figure parmi l’une des premières entreprises à proposer des visualiseurs, et ce, dès l’année 1988. L’avantage avec un visualiseur c’est qu’il peut aussi être mobile. C’est-à-dire qu’il est entièrement indépendant et fonctionne sans fil. Utiliser un visualiseur mobile facile à transporter permet aux enseignants de se partager l’appareil. A noter que certains modèles peuvent également s’utiliser avec un ordinateur afin de diffuser des images préenregistrées.

L’utilité d’un visualiseur

Si le vidéoprojecteur sert uniquement à la diffusion de fichier au format numérique, un visualiseur de bureau offre plus de possibilités. Placé sur son bureau, le visualiseur permet à l’enseignant de faire une présentation à tous les élèves sans avoir à se déplacer. Lors des travaux pratiques, si une manipulation complexe est requise, l’enseignant n’aura qu’à présenter les actions à suivre à l’aide du visualiseur. Pour présenter un document non numérique à toute la classe, il lui suffira de le filmer avec le visualiseur pour qu’il apparaisse sur l’écran de projection. De ce fait, présenter un devoir, présenter un objet quelconque, faire un exposé, etc., toutes ces actions seront simplifiées à l’aide du visualiseur de documents. Puisqu’il facilite les échanges entre les élèves et l’enseignant, ce dispositif peut être considéré comme étant interactif. Cet outil a aussi une grande utilité dans de nombreux domaines autres que l’enseignement.

Comment choisir un visualiseur ?

Les visualiseurs de documents sont généralement moins chers que les autres types d’outils de projection. Il est possible d’en trouver à 50 euros ou moins. Il faut juste faire attention à la qualité de l’appareil. Ce dernier doit avoir une bonne qualité de diffusion et être capable de projeter avec une luminosité suffisante. La caméra doit être facile à manipuler afin de pouvoir la diriger correctement sur la surface à filmer. Il faut aussi noter que les appareils non flexibles risquent d’avoir du mal à visualiser un fichier A4 dans sa totalité. Il est donc plus judicieux de choisir les modèles capables de lire ce format sans recourir à une astuce quelconque. Pour avoir plus de flexibilité sur les types d’éléments à projeter, il est utile de choisir un modèle ayant des fonctionnalités supplémentaires. Il existe des appareils capables de travailler avec ou sans PC pour effectuer des diffusions de fichier numérique. Certains sont également très indépendants et peuvent, par exemple, utiliser un stockage amovible pour enregistrer des fichiers et les diffuser sous forme de diaporama. Leur prix est logiquement plus cher que ceux des modèles au fonctionnement plus simple.

Catégories : ConseilsEtudes

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *